Prix et presse

|Prix

2000 sélection, prix de peinture « FOCUS ABENGOA », Seville . Espagne.
2000 sélection, 3em concours international de peinture « galerie Aitor Urdangarin »Vitoria , Espagne.
2000 sélection, première biennale de peinture « fondation agrupaciò mutua » , Barcelone ,Espagne.
1999 sélection, 2e concours international de peinture « galerie Aitor Urdangarin »Vitoria , Espagne.
1997 mention honorifique du prix de peinture « cercle artistique Saint Lluch »Barcelone , Espagne.
1996 prix du conseil régional d’Auvergne , offert par V. Giscard d’Estaing , Buxières Les Mines , France.
1991 1er prix du « cercle artistique Saint Lluch » Barcelona , Espagne.
1990 grand prix du dessin au pastel « Art Europe » , Cannes ,France.
1988 1er prix de « pastel international » , accordé par la »société internationale de pastelistes » , Compiégne ,France.

|Presse

MÉDITATIONS SACRÉES,Ricard Mas.

… dans un révélateur manifeste autographique , Valdès proclame sa recherche : « j’essaye de peindre les émotions, les sentiments ,l’état d’âme, l’âme ,l’essence,l’essentiel » . Elle propose de faire le portrait de personnes qui par leur introspection apparaissent pratiquement invisibles , « ils captent l’énergie ambiante, ou écoutent le silence. », « ils avancent a l’ aveugle, guidés par leur intuition ressentant en leur intérieur et leur espace , la vie. »
-c’est une belle métaphore de l’idéale que poursuit l’artiste , dans une époque dominée par le bruit , les interférences, la surabondance d’informations et un relativisme qui convertit en incertaines toutes les certitudes. Devant l’implosion culturelle, il n’existe d’autre voie que l’introspection , la recherche de la vérité logée en l’intérieur des personnes, la conscience critique durement expurgée des endroits communs, et des inévitables automatismes……
… vu de cette manière , Montse Valdès représenterait les « méditations sacrées » .État d’âme proche de la concentration extrême , le karma métaphysique comme une expérience d’un temps intime et collectif.
Ricard Mas , critique d’art. Mars 2012.

Pratique des arts nº97 / avril-mai 2011

….. » le talent de cette artiste Espagnole est a la hauteur de son compromis avec la peinture. Sa carrière nous montre une oeuvre, vue comme dans un miroir , sans concessions , a une recherche picturale éxigeante et unique, qui positionne les êtres humains au centre de leurs préoccupations, comme fondement plastique et personnel. Ouvrant les portes de son studio, Montse Valdés nous montre un univers poétique , construit humblement, avec patience et travail. » ……. David Gauduchon.

El Periodico , Décembre 2002.

…… »Montse Valdés , est fidèle a la représentation de ses origines. Ses tableaux représentent le maximum réalisme possible, dans l’évocation du classique. Ses hommes et femmes appartiennent par impératif du concept a la Grèce classique , mais restent actuelles dans leurs sentiments. Elle décrit symboliquement ce que mous sommes , jamais par désir de créer des archétypes , mais la volonté de trouver dans la personne un motif de dépassement .
L’artiste possède une excellente formation technique, mais ne se réfugie pas en elle. Elle pourrait le faire, et ne serait pas remise en cause, mais la limiterait dans l’amplitude de son niveau d’ expression actuelle. Au contraire , elle utilise son savoir pour se sentir libre dans la représentation d’une figure qui, concentrée dans ses pensées, entre en harmonie avec les autres. Alors s’établissent la variété et l’unité des personnes de la société a laquelle depuis le début nous appartenons. Je considére que Montse Valdès est un peintre important »…….
Josep M. Cadena , critique d’art.

El Periodico , Octobre 2000

……. »dans l’actuelle figuration de Montse Valdès, plus libre et intense que pendant sa première étape, la femme transmet a l’homme sa paix intérieure et le fait complice de sa sensibilité grandissante. Elle a surmonté les obstacles d’une société injuste et est généreuse dans le partage égalitaire des biens de l’esprit »…..
Josep M.Cadena , critique d’art.

El Periodico , Novembre 1999.

…… »la jeune femme , vue a travers des nus qui conduisent a un monde intérieur féminin » « Montse Valdés a expérimenté un profond changement de style afin d’entrer plus profondément dans les sentiments »…….
Josep M Cadena , critique d’art.
.